Rechercher

Mailles Naturelles et Locales

Rechercher

Entretien de la laine mérinos : les bons réflexes

Bonne nouvelle : l’entretien de la laine mérinos reste simple. Cette matière noble et vivante demande toutefois un minimum d’attention.

Certes, tous les textiles “modernes” qui font partie de nos garde-robes aujourd’hui nous ont rendu paresseuse / paresseux. Une petite tache, un porté de quelques heures et zou ! En machine, plein de produits chimiques, et on appuie sur le bouton sans se poser trop de questions…

Mais pour vous les choses sont un peu différentes n’est-ce pas ? 

Car vous avez choisi d’acheter un pull en laine mérinos.

Bravo pour ce choix engagé !

Si votre achat s’est effectué chez nous, Chandam., votre pull est en laine mérinos d’Arles issue d’élevages situés en région Sud et notre circuit de fabrication de proximité (France – Italie – Suisse) est 100% transparent. 

Ensuite, au-delà du sourcing, vous avez choisi d’investir dans un vêtement durable qui vous accompagnera pendant des années. 

Alors pour l’entretien de votre pull en laine mérinos, vous voulez savoir ce qu’il faut faire pour préserver sa beauté et sa durabilité. 

Si vous voulez laver votre pull, que ce soit à cause d’une tache ou pour l’entretien courant, voici nos conseils.

Pourquoi le lavage ne convient pas (trop) à la laine

La laine est une matière naturelle, renouvelable et biodégradable.

A la fois respirante, thermorégulatrice, et naturellement antibactérienne, elle possède de nombreux atouts et propriétés idéales pour en faire un vêtement. Cette fibre naturelle, composée de kératine, tout comme nos cheveux, nos poils ou nos ongles, est saine et anallergène.

Mais en pratique, c’est une matière naturelle qui se présente sous forme de fibres, qui sont ensuite peignées pour en faire du fil.

Ces fibres à la surface écailleuse, un peu comme nos cheveux, sont capables d’absorber jusqu’à 30% de leur poids en humidité. Ce qui nous permet de nous sentir au sec alors même que nous avons transpiré ou que l’air est humide.  

Lors du lavage (en machine notamment), les frottements mécaniques et les chocs thermiques (changements soudains de température) vont générer des réactions au niveau des fibres.

En effet, sous l’effet de la chaleur, les écailles en surface s’ouvrent. Si l’on rajoute des frottements, les fibres et leurs écailles vont s’entremêler. On réduit ensuite la température et les écailles se referment. Le vêtement ressort ainsi feutré et rétréci.

Pourtant, la maille est un matériau incroyable.

La structure du tricot permet en effet de donner de l’élasticité à la matière sans que celle-ci ne le soit nécessairement, c’est un méta-matériau. C’est précisément ce qui fait que l’on se sent à l’aise dans la maille car elle a la propriété de s’adapter aux formes de notre corps et à nos mouvements.

Mais si l’on déforme la maille lorsqu’elle est mouillée, elle risque de garder cette nouvelle forme une fois sèche. C’est ce qu’il se passe parfois lorsqu’on lave un pull à la main, ou qu’on le suspend encore mouillé… Il ressort alors agrandi et déformé. 

Un lavage dans les règles de l’art est donc une étape clé pour l’entretien et la longue vie d’un pull en laine mérinos.

Comment laver un vêtement en laine – les généralités

Sachez tout d’abord qu’un pull en laine ne se lave que très peu. Une à deux fois par an au maximum.

En effet, ces pièces n’étant généralement pas portées à même la peau, et ne retenant pas les odeurs, il n’est pas nécessaire de les laver aussi fréquemment qu’un t-shirt en polyester ou même en coton. Vous ferez ainsi des économies d’eau, d’énergie, de détergent et de temps. 

Avant de laver votre pull, retenez ces quelques principes : 

  1. Aérez régulièrement votre pull. A sec, déposez-le sur une chaise alors que vous ouvrez grand les fenêtres de votre pièce, ou mieux sur la terrasse ou le balcon. 
  2. Evitez de porter votre pull plusieurs jours d’affilée, pour permettre à la maille de retrouver sa forme initiale. Vous préserverez ainsi les coudes de vos pulls. 
  3. Pliez vos pulls dans votre placard. La maille tolère d’être suspendue sur un cintre uniquement de façon très momentanée. 
  4. Si votre pull a accroché quelques fibres de poussières ou d’autres de vos vêtements, utilisez une brosse adhésive pour vêtements pour les retirer. 
  5. Vaporisez vos pulls en laine mérinos avec le fer à quelques centimètres de la maille pour leur redonner du gonflant. Et si la maille présente quelques plis dont vous voulez vous débarrasser, vous pouvez repasser au fer doux sans trop appuyer.  

Le lavage de la laine et de la maille en général reste toutefois possible en prenant quelques précautions.

Voici 10 commandements à respecter pour un pull doux et propre pour longtemps.

10 bons réflexes pour l’entretien de la laine mérinos

Credit Photo Arina Essipowitch – Pull marinière MATI
  1. Lavez votre pull en laine le moins souvent possible (on l’a dit, pas plus de 1 à 2 fois par an). Pour les petites tâches localisées, procédez à une action elle aussi localisée.
  2. Commencez toujours par regarder l’étiquette pour savoir si le lavage en machine est autorisé. En cas d’absence d’étiquette, ne prenez pas de risques et confiez votre pull en laine mérinos à un professionnel, ou bien lavez-le à la main.
  3. Retournez le vêtement sur l’envers pour éviter les bouloches – il y en aura toujours, mais moins.
  4. Machine ou main, lavez votre pull dans une eau tiède et idéalement froide. L’eau chaude augmente le risque de rétrécissement. 
  5. Machine ou main, soyez vigilant·e lors de l’étape la plus sensible :  l’essorage. Il ne doit ni favoriser le feutrage et donc le rétrécissement, ni étirer la maille et donc la déformer et souvent l’agrandir. 
  6. Utilisez une lessive spéciale “laine” ou à base de savon de Marseille qui ne va pas (trop) agresser les fibres. Les lessives qui contiennent des enzymes ont tendance à attaquer les protéines qui constituent les fibres de laine.
  7. Bannissez impérativement l’eau de Javel qui contient du chlore – le chlore attaque les fibres de laine.
  8. Evitez les adoucissants hormis le vinaigre. Les fibres naturelles sont enrobées par l’adoucissant et perdent une partie de leurs propriétés thermorégulatrices. Comme sur nos cheveux, le vinaigre va permettre de fermer les écailles de la laine et d’obtenir un touché plus soyeux. 
  9. Séchez à plat vos vêtements en laine, idéalement sur une serviette de toilette, sans trop les étirer. Cette étape présente aussi un risque de déformation de la maille.
  10. Rangez vos pulls pliés dans votre placard avec un pochon de lavande, de cèdre ou quelques marrons. 

Si vous devez laver votre pull en laine, voici comment procéder. 

J’ai une tache sur mon pull en laine mérinos, que faire ?

Optez d’abord pour un lavage localisé.

Pour les petites taches, vous pouvez vous contenter de les tamponner délicatement avec du savon voire juste de l’eau tiède sans frotter. Attention, un frottement trop appuyé peut déformer la maille ou créer des bouloches localisées.

En cas de tache grasse, saupoudrez de talc, de farine (ou de fécule de maïs) ou encore de Terre de Sommières pour absorber d’abord l’excédent de gras. Puis procédez au lavage comme expliqué ci-après.

D’autres astuces de nettoyage ici

Après avoir bien vérifié l’étiquette de votre pull, choisissez ensuite le lavage le mieux adapté à votre pièce.

Entretien de la laine mérinos : le lavage en machine

Lavez toujours votre pièce en laine avec d’autres vêtements (en laine ou dans d’autres matières). Mettre une maille seule dans la machine à laver augmente les risques de déformation. 

Retirez tous les vêtements ou éléments qui risqueraient de s’accrocher à la maille ou de la faire feutrer. Par exemple : agrafes de soutien-gorges, fermetures éclairs, chaussures et chaussons (semelles en caoutchouc)

Rassemblez des couleurs similaires ou des vêtements qui ne déteignent pas. 

Vous pouvez placer votre pièce en laine dans un sac de lavage ou un tote bag en coton.

Ajoutez de la lessive spéciale “laine” ou à base de savon de Marseille en suivant les indications de quantité. Les lessives contenant des enzymes risquent d’attaquer directement les fibres de laine et de fragiliser la matière. 

Choisissez un programme linge fragile/délicat ou “laine”, la température la plus basse possible, avec la même température de rinçage, et limitez l’essorage à 600 tours/minute au maximum

Rendez-vous un peu plus bas pour des détails sur le séchage, le repassage et le rangement de vos pulls en laine mérinos.

Entretien de la laine mérinos : le lavage à la main

  • Remplissez un grand bac d’eau froide ou tiède (maximum 30°)
  • Ajoutez de la lessive spéciale laine ou à base de savon de Marseille en suivant les indications de quantité
  • Laissez tremper votre pull entre 3 et 5 minutes
  • Malaxez le vêtement délicatement
  • Compacter bien votre vêtement entre vos mains avant de vider l’eau savonneuse et à chaque rinçage
  • Rincez 2 à 3 fois à l’eau courante fraîche. Le vêtement est parfaitement rincé lorsque l’eau redevient claire et sans trace de mousse.
  • Pressez délicatement sans jamais tordre le vêtement
  • Posez le vêtement en boule sur une serviette de toilette et dépliez-le délicatement. 
  • Roulez la serviette de toilette avec votre vêtement à l’intérieur pour absorber le maximum d’eau.

Enfin, si vous craignez de laver vous-même votre pull en mérinos, optez pour un pressing écologique qui saura prendre soin de votre vêtement. Il pourra vous proposer du nettoyage classique à l’eau, ou bien du nettoyage à sec, comme recommandé pour notre modèle Synes Austral.

Comment faire sécher un pull en laine mérinos ?

Le sèche-linge électrique, en plus d’être hautement énergivore, présente de gros risques pour la laine si la température, la durée, et le chargement du tambour ne sont pas maîtrisés. 

Une température trop élevée, tout comme pour le lavage, pourra provoquer au mieux le feutrage de votre pull, au pire son rétrécissement. 

La meilleure solution reste le séchage à l’air libre, loin d’une source de chaleur et à l’abri du soleil pour préserver les couleurs. 

Évitez cependant de suspendre votre pull pour le faire sécher. La laine mouillée est lourde, et la maille étant très élastique, le vêtement risque de se déformer.

Posez le pull lissé bien à plat sur une serviette pour absorber l’humidité, en le retournant au besoin. Vous pouvez placer l’étendoir à linge dans un courant d’air ou près d’un chauffage. 

Peut-on repasser un pull en laine ?

Pardon pour cette réponse de Normand, mais… Parfois oui, parfois non !

Tout va dépendre si votre pull contient des jeux de points, ou bien s’il est tricoté en jersey ou en point simple. D’ailleurs, le repassage est l’une des étapes-clés dans la fabrication d’un vêtement en laine puisqu’il permet de fixer les dimensions du tricot.

Vous pouvez repasser au fer doux et en utilisant la vapeur sans hésiter les pulls Zoé, Mati et Synes, ou un pull tricoté en jersey. Vous leur permettrez ainsi de retrouver ainsi un côté neuf et impeccable. 

  • Repasser la maille dans la largeur plutôt que dans la longueur sur le corps et les manches
  • Repasser les côtes sans trop appuyer 
  • Utiliser la vapeur là où les plis sont plus tenaces ou pour fixer les bas de manches, bas de corps et cols 

Si votre pull contient beaucoup de points complexes ou une maille avec de l’épaisseur (comme une côte perlée notamment), c’est le cas de notre pull Auran, de la veste Caly, du béret Lisson ou de l’écharpe Pinto, utilisez simplement la vapeur de votre fer pour leur redonner du gonflant.

Vous pouvez aussi passer un petit coup de fer avec de la vapeur, sans trop appuyer sur les côtes en bas de manche, bas de corps et col pour éviter que cela ne gondole. 

Bonus : Les astuces anti-bouloches 

Par essence, la laine est une matière vivante qui est naturellement sujette à boulocher. Donc tolérer les bouloches, c’est aussi accepter de laisser vivre son beau pull.

Les bouloches apparaissent notamment à tous les endroits soumis à des frottements répétés tels que poignets, aisselles, cols… Et bien sûr à l’endroit où vous portez votre sac sur l’épaule ou en bandoulière, et là où vous portez des bijoux.

En pratique, elles surviennent quand les fibres courtes et les fibres longues se désolidarisent. Mais notre fil Chandam. étant peigné et développé principalement avec des fibres longues, le risque de peluches est considérablement réduit.

Néanmoins, pour vous débarrasser en douceur des bouloches, vous pouvez : 

  • soit les enlever délicatement à la main – sans tout arracher
  • soit utiliser un rasoir spécial anti-bouloches ou une lame de rasoir avec précautions

Conclusion

Les belles laines de qualité méritent qu’on leur consacre un petit peu d’attention. Rassurez-vous, ce n’est pas pour autant que vous en deviendrez esclave !

Nos 2 dernières astuces pour l’entretien de la laine mérinos :

  • conservez vos pulls pliés bien à plat dans votre armoire. Ne les mettez pas sur cintre, ils risquent de se déformer à la longue. Si vos placards sont ouverts, couvrez vos pulls clairs d’un foulard ou d’un papier de soie pour leur éviter la poussière noirâtre de nos contrées modernes
  • achetez ou confectionnez des petits baluchons de toile remplis de lavande séchée, de bois de cèdre, ou de quelques marrons, et placez-les à côté de vos pulls en laine. Ces répulsifs naturels sauront éloigner les mites, friandes de matières organiques ! 

Et surtout, portez vos pulls et aimez-les, ils vous le rendront !

Avec tous ces conseils, nous sommes sûres que vous profiterez de vos vêtements en laine mérinos pendant encore des années.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Liste d'attente Nous vous informerons lorsque le produit sera en stock. Veuillez laisser votre adresse e-mail valide ci-dessous.